Síguenos:

Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.
Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.

Rudolf Diesel, l’inventeur du moteur qui porte son nom (1858- 1913)

C’est grâce à l’invention de Rudolf Diesel que nous pouvons fabriquer les groupes électrogènes Inmesol : le moteur diésel à combustion interne se charge en effet de générer l’énergie mécanique nécessaire pour que l’alternateur (un autre composant essentiel) produise l’énergie électrique qui approvisionne le groupe électrogène.

Les moteurs diésels actuels sont toujours construits d’après son invention originale

 

[tab]

[tab_item title=»L’inventeur»]

Diesel-1

Rudolf Diesel est né à Paris, ville où sa famille avait émigré en provenance d’Allemagne. Après des études en Angleterre, il obtient son diplôme d’ingénieur à l’École polytechnique de Munich, où il est l’élève de l’inventeur du réfrigérateur, Carl von Linde. Il sera ensuite employé dans sa société.

De 1893 à 1897, il travaille pour le groupe allemand Krupp, et plus précisément pour la prestigieuse compagnie MAN AG qui, déjà, était spécialisée dans la fabrication de moteurs.

Rudolf Diesel se tenait pour un théoricien social. On lui doit un ouvrage, Solidarismus, qui explique sa vision de l’entreprise. Toutefois sa contribution dans ce domaine n’a obtenu qu’un accueil très discret.

La nuit du 29 au 30 septembre 1913, alors qu’il était à bord du paquebot qui devait le conduire d’Anvers en Angleterre, il disparaît. On ignore ce qui s’est passé exactement et l’on sait juste que, plusieurs jours après, les gardes-côtes découvrent son corps en mer. Sa mort a donné lieu à de nombreuses suppositions : s’agissait-il d’un suicide ? En effet, différentes sources assurent qu’il était alors au bord de la faillite. D’un accident sur le pont dû à un malaise produit par ses fréquents maux de tête ? Ou, même, d’un assassinat pour des raisons d’intérêts économiques ? Il est vrai que son moteur, qui ne demandait pas de combustion de charbon, a causé un sérieux tort  aux industriels de ce secteur.

[/tab_item]

[tab_item title=»L’invention»]

Diesel-2

À ses heures libres, Diesel travaillait à la mise au point d’un moteur plus efficace que ceux de l’époque, dont l’allumage devait se faire extérieurement au mélange interne d’air et de combustible.

Diesel parvient à faire en sorte que l’allumage se produise internement : il comprime l’air de l’intérieur du cylindre et le chauffe de façon à ce que le combustible, mis au contact de l’air juste avant la fin de la période de compression, s’allume par auto-inflammation.

En 1892, il termine de le concevoir et un an plus tard obtient le brevet du moteur qui porte son nom.

Son invention s’est traduite par d’énormes avantages : les moteurs deviennent plus petits et plus légers que leurs prédécesseurs, et, en outre, ils n’ont pas besoin d’une source additionnelle de combustible pour s’allumer. De plus, le moteur diésel tourne avec un rendement théorique de 75 % en comparaison avec les 10 % de rendement des moteurs à vapeur traditionnels, ce qui réduit les coûts.

Son brevet rapporte très vite beaucoup d’argent à Diesel. L’industrie utilisera aussitôt son moteur pour faire tourner automobiles, camions et bateaux, turbines électriques, usines d’énergie électrique, etc.

Les moteurs diésels actuels s’appuient toujours, pour l’essentiel, sur son invention originale.

[/tab_item]

[tab_item title=»Curiosités»]

L’ingénieur, qui souhaitait que son moteur soit mis au service du secteur industriel, se mit au contact des principaux fabricants de machines. Il reçut enfin une commande de création du premier prototype, qu’il terminera en 1893. Il fut à deux doigts de perdre la vie lors d’un essai à cause de l’explosion d’un moteur. Cet accident démontrait d’ailleurs que le combustible pouvait s’enflammer sans étincelle.

Documentaire Histoire du diésel, produit par Shell Oil en 1952. (En anglais).

 

[youtube height=»360″ width=»640″]https://www.youtube.com/watch?v=U7CxoJhjHR4&feature=player_embedded#![/youtube]

 

En 1936, Mercedes-Benz présente au salon de Berlin la première automobile diésel produite en série, 50 ans après celle à moteur à essence (Otto).

 

Diesel-3

 

[/tab_item]
[/tab]

[divider scroll_text=»»]

[column col=»1/2″]

En images

[slideshow id=5]

[/column]

[column col=»1/2″]

En vidéo

[youtube height=»233″ width=»300″]https://www.youtube.com/watch?v=NnSqvqpTyw4&feature=player_embedded#![/youtube]

[/column]

 

 

[message_box title=»» color=»green»]

Diesel-4

Cette invention et Inmesol

C’est grâce à l’invention de Rudolf  Diesel que nous pouvons fabriquer les groupes électrogènes Inmesol : le moteur diésel à combustion interne se charge en effet de générer l’énergie mécanique nécessaire pour que l’alternateur (un autre composant essentiel) produise l’énergie électrique qui approvisionne le groupe électrogène.

 

[/message_box]

 

Sources  :

http://web.mit.edu/invent/iow/diesel.html