Suivez-nous :

Qui a inventé le led ?

En octobre 2012, on fêtait le 50e anniversaire du led (Light Emitting Diode), dont l’invention est attribuée à Nick Holonyak, ingénieur de la General Electric. Néanmoins, pour raconter l’histoire de ce système d’éclairage qui est désormais entré dans notre vie quotidienne, il faut aussi tenir compte du travail d’autres chercheurs qui l’ont précédé ou lui ont succédé.

En octobre 2012, on fêtait le 50e anniversaire du led (Light Emitting Diode), dont l’invention est attribuée à Nick Holonyak, ingénieur de la General Electric. Néanmoins, pour raconter l’histoire de ce système d’éclairage qui est désormais entré dans notre vie quotidienne, il faut aussi tenir compte du travail d’autres chercheurs qui l’ont précédé ou lui ont succédé. Procédons par ordre chronologique.

Henry Joseph Round (1881-1966)

Wikimedia Commons.
Wikimedia Commons.

La première note descriptive sur l’électroluminescence, principe de base des leds, fut rédigée par ce scientifique britannique après qu’il ait observé que certains semi-conducteurs émettaient de la lumière lorsqu’un courant électrique les traversait. Round, l’un des pionniers de la radio, observa ce phénomène alors qu’il était en train de faire passer du courant sur des semi-conducteurs pour tâcher d’améliorer l’amplification des signaux de radio. Il envoya ses descriptions à la revue Electrical World qui les publia le 9 février 1907.

Henry Joseph Round a été l’assistant de Marconi, il a travaillé au premier transmetteur de ratio britannique et a participé au développement de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de SONAR.

Oleg Vladimirovich Lósev (1903-1942)

Wikimedia Commons.
Wikimedia Commons.

On lui doit la première étude sur les leds, qui fut publiée en 1927, tout d’abord dans un journal russe puis dans des médias britanniques et allemands. Losev, scientifique et chercheur de grand talent, était spécialisé dans les télécommunications et dans l’électronique. Il fit la même observation que, avant lui, Henry Joseph Round : les semi-conducteurs utilisés dans les récepteurs de radio émettaient de la lumière lorsqu’ils étaient traversés par du courant électrique. Il fabriqua alors une diode cristalline avec de l’oxyde de zinc et du carbure de silicium qui, comme il l’avait prévu, émit des photons lorsqu’il fut traversé par du courant. Losev breveta le relais de lumière « Light Relay » et son utilisation dans les télécommunications. Il mourut en 1942, à l’âge de 39 ans, avant de pouvoir développer son invention. (Wikipédia).

Nick Holonyak (1928)

Led-3

Cet ingénieur américain travaillait pour la General Electric, lorsqu’il inventa en 1962 le premier led à spectre visible. Un an plus tard, il déclarait au Reader’s Digest que les lampes à led finiraient par remplacer les ampoules incandescentes inventées par Thomas Edison.

Après avoir donné des cours d’ingénierie électrique et informatique à l’université de l’Illinois, il se consacre exclusivement à la recherche depuis plus de dix ans 

(on lui doit aussi le laser à point quantique) et il développe des applications de led au sein de la Philips Lumileds Lighting Company.

Nous vous recommandons l’interview qu’il a donnée à GE Lighting à l’occasion du 50e  anniversaire de sa découverte (voir la vidéo) et l’article qui a été publié à cette occasion.

[youtube height= »360″ width= »640″]https://www.youtube.com/watch?v=KKkzBVNozjI&feature=player_embedded#![/youtube]

Shuji Nakamura (1954)

Imagen: web personal de Shuji Nakamura
Imagen: web personal de Shuji Nakamura

On doit à cet ingénieur en électronique, professeur à l’université de Santa Barbara (UCSB), le premier led GaN à haute brillance ainsi que la découverte des leds à lumière bleue, qui ouvrit la voie aux leds à lumière blanche utilisés en éclairage.

Nakamura a également développé les leds ultraviolets, qui permettent de stériliser l’eau, et il est le découvreur du laser bleu, qui est à la base de la technologie blu-ray laquelle quintuple la capacité d’emmagasinage de données dans des dispositifs tels que les DVD.

Avantages et applications de la « lampe suprême »

Lorsqu’il parle de la technologie led, Nick Holonyak utilise l’expression « lampe suprême » car « c’est le courant lui-même qui est lumière ». Son efficience est par ailleurs très élevée en comparaison avec celle d’autres technologies, tant du point de vue de la durée que de la consommation d’énergie (75 % de moins que les sources incandescentes). En outre, les leds ne se réchauffent pas, ils assurent un rendement lumineux dès le premier instant, ils ne sont pas affectés par les vibrations, ilspeuvent être utilisés dans de très petits dispositifs et leur lumière ressemble beaucoup à la lumière du jour, si bien qu’elle fatigue moins la vue des conducteurs.

Auteur de l’image : Markus Grossalber (Flickr).
Auteur de l’image : Markus Grossalber (Flickr).

Les leds sont présents dans notre vie quotidienne : écrans de portables, tablettes, ordinateurs et télévisions, équipements chirurgicaux microscopiques, pistes d’atterrissage, routes, signalisations de toutes sortes, enseignes, automobiles, décorations, radars et équipements militaires, panneaux d’information, imprimantes…

Chez Inmesol, nous fabriquons nos tours d’éclairage écologiques et transportables à l’aide de la technologie led. Résistantes aux vibrations, les ampoules leds font de ces tours des  équipements de secours, puisqu’elles peuvent être transportées par la route à une vitesse plus élevée que d’ordinaire. Un autre de leur avantage réside dans le fait que, comme elles consomment moins que les incandescentes, elles réduisent la consommation en diesel du groupe électrogène, diesel qui peut donc servir à alimenter des charges auxiliaires.

5 qui a invente le led

Sources :

http://www.circuitstoday.com/invention-history-of-light-emitting-diode-led

http://www.gelighting.com/LightingWeb/la/north/noticias-y-medios/sala-prensa/press-releases/2012/holonyak.jsp

Wikipédia

Photos :

Wikimedia Commons. Téléchargé de : http://en.wikipedia.org/wiki/File:HJ_Round.jpg#filelinks

Wikimedia Commons. Téléchargé de : http://www.computer-museum.ru/connect/losev.htm