Síguenos:

Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.
Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.

Les plus grosses pannes d’électricité de l’histoire

Depuis l’invention de l’électricité, plusieurs pannes que l’on peut qualifer d’ « historiques » se sont produites dans le monde. D’autres ont eu un fort impact sur l’économie et sur la vie quotidienne de ceux qui les ont subies, même si leurs conséquences ont été moindres.

Depuis l’invention de l’électricité, plusieurs pannes que l’on peut qualifer d’ « historiques » se sont produites dans le monde. D’autres ont eu un fort impact sur l’économie et sur la vie quotidienne de ceux qui les ont subies, même si leurs conséquences ont été moindres.

New York pendant la panne de 2003 (Wikimedia Commons).
New York pendant la panne de 2003 (Wikimedia Commons).

Les causes des coupures de courant

  • Des équipements en mauvais état.
  • Une surcharge du réseau.
  • Des courts circuits.
  • Des phénomènes météorologiques : séismes, ouragans, vagues de chaleur ou de froid extrême, raz-de-marée, inondations, etc.
  • Des défaillances humaines.
  • Des gestes intentionnés : par exemple les coupures mondiales de 5 minutes en 2007 et en 2009 en protestation contre le changement climatique.
Image de la Grande-Bretagne recouverte de neige en 2010 (NASA).
Image de la Grande-Bretagne recouverte de neige en 2010 (NASA).

L’impact d’une coupure de courant électrique

Nombreux sont les services de base affectés par une coupure de courant, et leurs conséquences sont innombrables :

  • Eau potable : elle n’arrive plus dans les bâtiments, puisque les pompes ont besoin d’énergie pour fonctionner.
  • Le chaos dans la circulation, privée de feux de la circulation.
  • Les ascenseurs.
  • Certains moyens de transport en commun, comme les trains électriques.
  • Préjudices économiques dans les commerces, les grandes surfaces, les restaurants et les hôtels (les réfrigérateurs ne marchent pas).
  • La production du secteur industrielle est gravement touchée.
  • Impossibilité d’utiliser les dispositifs informatiques, ce qui entraîne des pertes économiques pour les entreprises.
  • La population est privée de chauffage ou de climatisation et, bien sûr, de tout appareil électrique.
  • Pillages et violence.

blackout-3

Quelques pannes électriques « historiques »

Nord-est des États-Unis, 1965 (14 heures)

Le neuf novembre, la mise hors tension du réseau électrique unissant la côte entre les États-Unis et le Canada, suivie d’une défaillance des protections, entraîne un blackout qui touche 30 millions de personnes.

Argentine, 1976 (7 jours)

Le blackout de Ledesma du 20 juillet est provoqué par les militaires pour pouvoir arrêter des opposants au régime.

New York, 1977 (25 heures)

Un orage détruit un transformateur. 10 millions de personnes touchées. Une étude du Congrès a estimé que les dommages se sont élevés à 300 millions de dollars.

Santiago du Chili avant et après le blackout de 2010 (Wikimedia Commons).
Santiago du Chili avant et après le blackout de 2010 (Wikimedia Commons).

Canada, 1989 (9 heures)

Un vent solaire provoque une coupure qui touche six millions de personnes.

Nouvelle-Zélande, 1998 (66 jours)

Les fils électriques souterrains, détériorés, cèdent.

États-Unis, 2003 (jusqu’à 24 heures)

Une surcharge du système entraîne la fermeture de 100 stations d’énergie électrique. 50 millions de personnes touchées.

Italie, 2003

Presque tout le pays, soit 57 millions de personnes, est touché par des dommages occasionnés par de fortes tempêtes qui font disjoncter les lignes de transit d’énergie de Suisse et de France.

Indonésie, 2005

100 millions de personnes sont privées d’électricité en raison de la panne d’une ligne de transit à Java.

Toronto plongée dans le noir à cause du blackout de 2003 (Wikimedia Commons).
Toronto plongée dans le noir à cause du blackout de 2003 (Wikimedia Commons).

Europe occidentale, 2006 (30 minutes)

En France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne, au Portugal,  en Allemagne et en Autriche dix millions de personnes subissent pendant une demi-heure les conséquences d’une erreur commise par une entreprise d’énergie électrique allemande.

Colombie, 2007 (quelques heures)

25 millions de personnes sont privées de courant pendant plusieurs heures à cause d’une défaillance dans une sous-station.

Barcelone (Espagne), en 2007 (presque 3 jours)

L’incendie d’une sous-station prive 283 000 personnes d’électricité.

Brésil et Paraguay, 2009 (7 heures)

Cette panne touche 87 millions de personnes. Elle est due aux dommages produits par un orage dans la centrale Represa d’Itaipú.

Chine, 2008 (10 jours)

Quatre millions de personnes subissent les conséquences d’une coupure de courant provoquée par de forts orages.

Chili, 2010 (jusqu’à 2 semaines)

Le 27 février 2010 un fort séisme prive 80 % de la population (environ 13 millions de personnes) d’électricité.

Inde, 2012 (2 jours)

Le 31 juillet, l’Inde connaît l’un des pires blackout de l’histoire : 760 millions de personnes sont touchées.

Argentine, 2013-2014 (plusieurs jours)

Une forte vague de chaleur entraîne l’utilisation massive de l’air conditionné, qui entraîne à son tour de longues coupures de courant pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An.

Lorsqu’une coupure ou une défaillance touche le réseau électrique, les groupes électrogènes de réserve jouent un rôle essentiel : en fournissant de l’électricité à toute sorte d’installations, ils permettent non seulement d’éviter l’inconfort et des pertes financières, mais ils sauvent aussi des vies dans des centres hospitaliers et dans des situations pour lesquelles l’éclairage est indispensable, comme les opérations de sauvetage, pour lesquelles on utilise des tours d’éclairage de secours.

Trois groupes de secours Inmesol dans des installations suédoises de protection civile, d’où les protocoles d’urgence sont gérés en cas de catastrophe.
Trois groupes de secours Inmesol dans des installations suédoises de protection civile, d’où les protocoles d’urgence sont gérés en cas de catastrophe.

 

 

Photos:

Before the Power Cut

URL: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ASantiago_sur_segundos_antes_del_apagon.jpg

Source:

By Ex-BGDA- (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

After the Power Cut:

http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ASantiago_sur_a_oscuras.jpg

Source:

By Ex-BGDA- (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons.

New York 2003

Photo taken in w:New York City during the w:2003 North America blackout. Photographer: w:User:Glitch010101 Originally from http://www.glitchnyc.com/photos/photo.php?apa_album_ID=52&apa_photo_ID=1385&apa_page=1 {{cc-by-sa-2.0}}

United Kingdom Covered in Snow

URL: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AGreat_Britain_Snowy.jpg

Source:

By NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team, Goddard Space Flight Center. [Public domain], via Wikimedia Commons.

Toronto

URL: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AToronto_ON_2003_Blackout.jpg

Source:

By Camerafiend at en.wikipedia [GFDL (www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)], from Wikimedia Commons