Síguenos:

Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.
Buscar
Cerrar este cuadro de búsqueda.

Qu’a de spécial l’Apple Watch ?

Mardi dernier, Apple présentait son premier produit nouveau depuis 2010, la montre intelligente. Le design et les prestations de l’Apple Watch ont dépassé toutes les attentes créées sur un marché qui n’avait pour l’instant pas encore décollé. Qu’a donc cette montre de spécial ?
Image tirée de l’une des vidéos d’Apple sur l’Apple Watch.
Image tirée de l’une des vidéos d’Apple sur l’Apple Watch.

Mardi dernier, Apple présentait son premier produit nouveau depuis 2010, la montre intelligente. Le design et les prestations de l’Apple Watch ont dépassé toutes les attentes créées sur un marché qui n’avait pour l’instant pas encore décollé. Qu’a donc cette montre de spécial ?

Apple Watch, la montre véritablement intelligente

La première chose à souligner, c’est que la montre d’Apple se distingue par un design spectaculaire, soigné et élégant ; plus exactement, la compagnie a présenté tout un éventail de modèles classés en 3 collections différentes, de manière à ce que chacun trouve celui qui correspond à son style.

L’Apple Watch se présente en deux formats différents, de 38 et 42 mm, tous deux à écran de cristal de saphir.

 

Sachant au départ que l’Apple Watch ne peut être utilisée que si l’on a aussi un iPhone, cette montre mérite véritablement d’être qualifiée d’ « intelligente » : elle incorpore la wifi et un haut-parleur, elle permet de recevoir des appels, d’envoyer et de recevoir des messages, et de répondre à des messages par la voix ; elle prévient de l’arrivée de messages à l’aide d’un subtil mouvement perçu par la peau ; elle dispose d’un mécanisme situé sur ses côtés, baptisé « couronne numérique », qui permet d’aller de fonction en fonction, de les sélectionner et de zoomer sans jamais cacher l’écran avec le doigt. Et, comme la majorité des fonctions du iPhone passent à votre poignet, on peut contrôler plus commodément n’importe quel appareil intelligent.

Commande à distance des groupes électrogènes avec l’Apple Watch

Nous n’avons pas encore eu l’occasion de le vérifier, mais d’après l’information fournie par Apple, cela signifie que nos clients pourraient connecter l’application pour téléphones portables (disponible pour Android et Apple) DSEWebnet à leur smartphone et contrôler les centrales de groupes électrogènes à tout moment depuis leur Apple Watch même s’ils se trouvent à des milliers de kilomètres de distance des équipements. Devant toute anomalie présentée par un groupe électrogène, la montre les préviendrait en faisant sonner une alarme qu’ils recevraient aussitôt à leur poignet. L’application DSEWebnet est conçue spécifiquement pour fournir aux ingénieurs les données de suivi des groupes électrogènes et l’accès au module de contrôle des groupes électrogènes depuis n’importe où dans le monde (voir l’article).

 

Que nous propose d’autre l’Apple Watch ?

La montre est connectée au calendrier de l’utilisateur car elle est synchronisée à son compte iTunes, ce qui lui permet d’écouter la musique qu’il a stockée dans cette application. Et elle sait où se trouve la personne qui la porte puisqu’elle a accès au GPS de l’iPhone. Si bien qu’on peut calculer des parcours, pour ne donner qu’un exemple. Une autre nouveauté à souligner est l’intégration du système de paiement électronique par contact, Apple Pay, grâce auquel on peut acheter dans les établissements sans avoir à sortir sa carte de crédit.

L’Apple Watch suit en outre les données relatives à votre santé et à l’exercice physique que vous pratiquez (voir la vidéo ci-dessus). Et comme, au bout du compte, c’est aussi une montre, Apple a soigné au maximum sa précision : d’après l’information dévoilée sur son site web, elle ne s’écarte pas de plus de 50 millisecondes et s’ajuste à l’heure locale lorsque vous voyagez. L’Apple Watch sera disponible début 2015 pour environ 300 euros et sera commercialisée avec un chargeur sans fil.

À l’occasion de la présentation de l’Apple Watch, la compagnie a également présenté ses nouveaux modèles de iPhone, l’iPhone 6 et l’iPhone 6 plus. En 24 heures, elle a reçu le double de commandes que lorsqu’elle avait présenté l’iPhone 5 : 4 millions de personnes les ont déjà commandés.