Suivez-nous :

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cartes mondiales des télécommunications actuelles (II)

Contrairement à ce que l’on croit généralement, cela fait longtemps que les communications internationales ne dépendent plus majoritairement des satellites : elles passent à 99 % par câbles sous-marins. Les satellites servent surtout à assurer les communications dans les zones rurales et reculées.

Les télécommunications par satellite et par câbles sous-marins

Contrairement à ce que l’on croit généralement, cela fait longtemps que les communications internationales ne dépendent plus majoritairement des satellites : elles passent à 99 % par câbles sous-marins. Les satellites servent surtout à assurer les communications dans les zones rurales et reculées. De fait, de nombreuses zones qui étaient jusqu’à présent couvertes par des satellites, comme certains pays d’Afrique ou de petites îles, sont aujourd’hui en train de se faire « câbler ». Des tonnes de câbles sont ainsi déroulées entre les grands points géographiques du monde pour constituer des circuits alternatifs susceptibles de nous permettre de continuer à nous connecter en cas de catastrophe naturelle ou lorsque l’action de l’homme cause des dommages. L’image ci-dessous montre la célèbre Carte des câbles de Greg, elle aussi interactive.

http://www.cablemap.info/

http://www.cablemap.info/

Skybox Imaging + Google

De son côté Google, dont les affaires dépendent en grande mesure de la quantité d’utilisateurs qu’il a à son actif, souhaite fournir un accès à Internet à tous les points de la planète qui en sont encore dépourvus. Si bien que la compagnie a récemment fait l’acquisition de Skybox Imaging, une entreprise qui a entre autres développé et lancé le satellite haute résolution le plus petit du monde, qui capture des images et des vidéos de notre planète chaque jour. Interagir avec ce site et voir la façon dont il recoupe les images et l’information qui les concerne est pour le moins impressionnant.

http://www.skyboximaging.com/

http://www.skyboximaging.com/

Les données de la Banque mondiale sur les utilisateurs d’Internet

Le site web de la Banque mondiale fournit les données concernant le nombre d’utilisateurs d’Internet de 1980 à 2013. L’information est organisée par pays et on peut la consulter en trois formats : tableau, carte et graphique.

http://datos.bancomundial.org/indicador/IT.NET.USER.P2/countries?display=map

http://datos.bancomundial.org/indicador/IT.NET.USER.P2/countries?display=map

Des réseaux de télécommunications en propre pour lutter contre l’espionnage

Lorsqu’on parle des télécommunications actuelles, on pense forcément à l’espionnage technologique, mis au grand jour par le « scandale Snowden ». Un grand nombre d’entreprises privées de différents secteurs ont aidé, de gré ou de force, la NSA (l’agence nationale de la sécurité des États-Unis) à mener à bien son programme de cyber-espionnage massif. Suite aux fuites, certains gouvernements et organisations internationales ont décidé de disposer de leurs propres réseaux de télécommunications. Un article intitulé Surveillés par défaut, publié par l’Institut d’Études stratégiques d’Espagne affirme que « l’immense majorité des 900 000 kilomètres de câbles sous-marins qui sillonnent la planète et nous permettent de nous connecter à Internet ont leurs points d’entrée et de sortie au Royaume-Uni,  – où les GCHQ (Global Communications Headquarters) peuvent non seulement superviser les flux d’information, mais aussi les partager avec la NSA – et sur les côtes est et ouest des États-Unis, où l’agence a des infrastructures, des capacités et des accords d’écoute. Bien entendu, cela signifie que ces deux pays peuvent non seulement contrôler le gros – au bas mot plus de 90 % – du trafic mondial de données, mais encore utiliser l’information véhiculée pour obtenir des avantages dans les domaines politique, stratégique, militaire, industriel et commercial ».

 

Du télégraphe à la bande large, regard vers l’avenir

La journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information s’est dérouléele 17 mai dernier.Elle a lieu le jour anniversaire de la signature du premier accord télégraphique international et de la création de l’Union internationale des Télécommunications. Cette célébration vise à nous sensibiliser au sujet du rôle d’Internet et des autres technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la société et dans l’économie et aussi à réduire la fracture numérique dans le monde. Pour y parvenir, il est essentiel de continuer à développer des infrastructures de bande large abordables et à accès universel, que les TIC pourront utiliser de façon novatrice pour améliorer les services de santé, l’éducation, le commerce, etc. Dans vidéo ci-dessous, Hamadoun Touré, secrétaire général de l’Union internationale des Télécommunications (UIT) – le principal organisme des Nations unies à être spécialisé dans les TIC – lance son message à l’occasion de la journée mondiale. C’est avec ses mots et avec ceux de Vint Cerf, considéré comme le père d’Internet (et qui se consacre aujourd’hui à en répandre l’accès) que nous avons voulu mettre fin à ce parcours à travers les cartes du XXIe siècle.

 

[youtube height= »360″ width= »640″]https://www.youtube.com/watch?v=uTmgzxad1Ms&feature=player_embedded#![/youtube]

 

[youtube height= »360″ width= »640″]https://www.youtube.com/watch?v=6OLyafz3alc&feature=player_embedded#![/youtube]